Coopération franco-algérienne

Coopération franco-algérienne : Coup de projecteurs sur les jeunesses engagées dans nos territoires.

Le département de la Seine-Saint-Denis est engagé dans des partenariats avec des collectivités et associations algériennes dans le champ de la jeunesse. C’est dans ce cadre qu’en novembre, une délégation du Conseil des Jeunes de la Wilaya de Bejaïa sera accueillie en Seine-Saint-Denis, dans le cadre du projet La participation des jeunes au service de l’innovation sociale des territoires

Que ce soit à travers ses projets en partenariat de coopération décentralisée avec la wilaya de Bejaia en Algérie ou sa participation au sein du programme franco-algérien d’appui à la société civile algérienne -Joussour, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a souhaité soutenir et valoriser les actions portées par les jeunes.

C’est autour d’enjeux communs concernant les jeunes, la démocratie participative, l’insertion socio-professionnelle, que le Conseil départemental et ses partenaires algériens et français, ont souhaité maintenir les échanges, partager des expériences, développer des projets mais aussi soutenir et mettre en lumière les initiatives mises en place par les jeunes.

La participation des jeunes au service de l’innovation sociale des territoires est un projet porté par le Conseil départemental de la Seine-Saint-denis, en partenariat avec l’Assemblée Populaire de Wilaya de Béjaïa (APW) et soutenu par le Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères. Ce projet consistera à organiser un temps d’échanges de pratiques, de partage d’expériences sur des dispositifs et initiatives dans lesquels les jeunes de nos deux territoires sont engagé.es.
En effet, l’Assemblé Populaire de la Wilaya (APW) de Béjaïa a mis en place le premier conseil de wilaya de jeunes en Algérie (43 membres de 18-25 ans), en août 2019 afin de favoriser leur participation à la vie locale. Un dispositif de soutien aux acteurs associatifs locaux a été créé. L’APW réfléchit également à la mise en place d’un budget participatif. Cees dispositifs font résonance avec ceux mis en œuvre ou qu’envisage de mettre en place le conseil départemental : le schéma départemental de la jeunesse ; le budget participatif ; le plan Bénévolat.

Dans le cadre de ce projet, une délégation algérienne de Béjaïa (élu-e-s et membres du conseil de jeunes) sera accueillie en Seine-Saint-Denis en novembre pour aller à la rencontre des acteurs de notre territoire qui travaillent avec et en faveur de nos jeunesses.

Une projection du documentaire "Entre nos mains" réalisé par Leïla Saadna et produit dans le cadre du programme franco-algérien Joussour est prévue. Ce film documentaire met en lumière les engagements des jeunes algériens, à travers le portrait de cinq associations.

Vous pouvez également retrouver des témoignages de jeunes algérien.nes qui se mobilisent dans des projets locaux.

Une jeunesse qui s’engage, qui se mobilise et qui est force de proposition : un réseau des associations de jeunesse algériennes vient de publier un document de plaidoyer "La jeunesse, le nouveau moteur de l’Algérie" qui contient des propositions pratiques pour une participation effective des jeunes à la vie publique et politique en Algérie :

Pour plus d’informations