Le documentaire "Morabeza" est en ligne

Dans l’Océan Atlantique, un petit archipel méconnu regorge de secrets et d’Histoire.

Le Cap-Vert, un des plus petits pays d’Afrique et ancienne colonie portugaise, renferme un trésor inestimable : sa diversité créée par le brassage des populations africaines et européennes. Indépendant depuis 1975 seulement, il attire grâce à ses paysages paradisiaques et sa Morabeza, mot mêlant la douceur de vie et une ouverture à l’autre de ses habitants.

Pourtant, les Capverdiens continuent de déserter leur archipel, ils sont désormais plus nombreux à vivre à l’extérieur des frontières qu’à l’intérieur. Deux jeunes réalisateurs épris du “petit pays” chanté par Cesaria Evora partent suivre les Capverdiens qui ont tenté l’aventure loin de chez eux, en Europe, et ceux qui sont restés au pays, pour tenter de comprendre cet étrange phénomène de migration.

Dans un récit joyeux et poétique, ils dévoilent toute l’humanité de ces mouvements d’individus, symptomatiques d’une époque, pour trouver dans l’expérience des hommes et des femmes qui ont pris la route un jour, les pistes pour vivre ensemble et lutter contre la morosité ambiante qui s’installe lentement sur le vieux continent.

Les réalisateurs ont rencontré des personnes issues des trois plus grosses diasporas capverdiennes en Europe situées au Portugal, en France et aux Pays Bas. Ils sont aussi revenus au Cap-Vert pour rencontrer ceux qui sont restés ou se sont fait renvoyer.

La diffusion de ce documentaire, portée par l’association Avenir Ecole Cap-Vert de Romainville, est accompagnée par le service international-Via le monde.

Voir le documentaire "Morabeza la force du mouvement"

Si vous souhaitez soutenir le projet, une cagnotte a été créée.

Les sous-titres sont disponibles en cliquant sur "CC" en bas à droite du lecteur.