Un jeu vidéo pour sauver la vie de réfugiés

Salaam est un jeu vidéo pas comme les autres : il a pour vocation de changer le regard que nous portons sur les migrants.

La régle ? Se mettre dans la peau d’un réfugié et survivre. Il a été créé par Lual Mayen, un Sud-Soudanais qui a lui-même passé une partie de son enfance en Ouganda pour fuir la guerre.

A 28 ans, il est aujourd’hui à la tête de sa propre entreprise aux États-Unis. Primé aux Game Awards à Los Angeles, Salaam sortira dans quelques mois. Bonus : chaque fois qu’un joueur achètera de la nourriture virtuelle, de l’argent sera reversé à des camps de réfugiés africains.

Voir la présentation.