Forte augmentation de l’aide des collectivités aux réfugiés

La contribution des collectivités territoriales à l’aide aux réfugiés sur le territoire français ne cesse de croître, révèle un rapport du ministère des Affaires étrangères consacré à l’aide publique au développement (APD) des collectivités.

En 2018, ce sont ainsi 66,4 millions d’euros qui ont été versés au titre de l’aide aux réfugiés, soit près de deux fois plus qu’en 2016, année au cours de laquelle les collectivités locales ont contribué à hauteur de 34,9 millions d’euros. En 2017, cette somme était de 50 millions d’euros.

De façon plus globale, l’APD s’est élevée à 116 millions d’euros en 2018, soit une augmentation de près de 15 % par rapport à l’année précédente.

Selon Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, « cette hausse reflète les nouvelles formes de solidarité à l’œuvre dans nos territoires, notamment en direction des réfugiés présents en France ». Il invite toutefois les collectivités à concentrer leurs efforts vers l’étranger « pour apporter des réponses aux causes profondes des migrations ».

Rappelons que le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, a été le 1er Département à adhérer, le 26 septembre dernier, à l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA).

Télécharger le rapport annuel de l’aide publique au développement 2018 des Collectivités territoriales françaises.