Les migrations font bouger le monde

Conférence organisée par le GRDR, le vendredi 28 février 2020.

Toutes les recherches académiques démontrent que le nombre de migrants ouest-africains vivant en Europe de l’Ouest reste faible et ne progresse que modestement. Pourtant, de nombreux discours médiatiques et politiques relaient la thèse d’une vague migratoire africaine massive, attisant des peurs qui apparaissent alors souvent irrationnelles et sans fondement.

Tout se passe comme s’il existait - comme pour les courbes de températures - des « migrations ressenties ». Ressenties par une « opinion publique » - aux contours obscurs – qu’un traitement uniquement sécuritaire, répressif et dissuasif pourrait à termes tempérer. L’instrumentalisation des chiffres et des faits sur le temps long de l’histoire des migrations reste un mystère : pourquoi les conclusions de la recherche ne sont-elles pas davantage relayées par les médias et entendues par les décideurs politiques ? Pourquoi continuer à renforcer un effet levier entre l’aide publique au développement et la gestion des flux migratoires ? Comment expliquer la fermeture et le repli sur soi de l’Europe de l’Ouest ? Peut-on répondre à ces questions de manière concertée et dépassionnée ?

Pour répondre à ces questions, le Grdr vous invite à assister à une conférence de regards croisés rassemblant des chercheurs, des personnalités politiques, des journalistes, des artistes engagés et bien sûr des personnes « en mobilité », d’Europe et d’Afrique de l’Ouest, afin de parvenir à déconstruire les idées reçues sur les mobilités humaines et les liens avec les problématiques de développement : cela nous permettra de comprendre, ensemble, pourquoi les migrations sont une ressource, durable, pour des territoires solidaires entre territoires d’origine et territoires de destination. C’est également une occasion de rappeler que le droit à la mobilité est un droit fondamental et universel.

Avec la participation de :

- Achille MBEMBE, Philosophe, écrivain, professeur en Afrique du Sud
- François HERAN : Philosophe, sociologue, démographe (INDE, INSEE), Professeur du Collège de France, président de l’Institut Convergence sur les Migrations (ICM).
- Papa DEMBA FALL : Chercheur, chef du département des sciences – IFAN Cheikh Anta Diop (Dakar)
- Damien CAREME : Député Européen, ex- Maire de la Grande Synthe (2001-2019)
- Samir ABI : Journaliste, Secrétaire permanent de l’observatoire ouest-africain sur les migrations
- Clara BIANCHI : Comédienne, humoriste
- Rémy RIOUX (à confirmer) : Directeur général de l’Agence Française de Développement

L’animation de ces deux table-ronde sera confiée à Sylvie Coma, journaliste.

Un cocktail vous sera ensuite proposé de 18h à 20h.

Accéder au programme détaillé

L’inscription est gratuite, mais dans le cadre du plan Vigipirate les inscriptions pour cet événement sont obligatoires et une pièce d’identité devra être fournie à l’entrée du bâtiment.

Je m’inscris

Date  : vendredi 28 février 2020, de 13h30 à 18h

Lieu  : Auditorium de la Mairie de Paris - Accès par le 5 rue Lobau - Paris 75004- Métro ligne 1 - "Hôtel de ville"