« Le pire n’est pas toujours certain »

Débat autour du spectacle « Le pire n’est pas toujours certain », mise en scène par Catherine Boskowitz, le 19 décembre 2019.

Ce spectacle, issu d’une résidence de création de la metteuse en scène pendant deux ans sur le territoire de Bobigny, inspiré notamment du Livre de Chamoiseau dans Frères migrants, retrace l’évidence de l’humanité qui nous lie à ceux que l’on désigne ainsi.

Pour ce débat, la MC93 a sollicité plusieurs acteurs de la question migratoire :

Michel Agier (anthropologue, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales dont les recherches portent sur les relations entre la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil, et la formation de nouveaux contextes urbains) qui sera un des intervenants, des personnes anciennement accueillies au foyer d’hébergement d’urgence Oryema de Bobigny ainsi que sa directrice, mais aussi Olivier Neveu, auteur de Contre le théâtre politique, qui tente dans cet essai de requestionner les rapports de l’enjeu politique au théâtre, ainsi que la Cimade, dans le cadre des 80 ans de l’association.

Plus d’informations sur le spectacle.

Date  : Jeudi 19 décembre, à 17h

Lieu  : Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis MC93 -