Accueil d’une délégation vietnamienne en Seine-Saint-Denis

Coopération décentralisée du département de la Seine-Saint-Denis avec la province de Hai Duong (Vietnam) : perspectives pour l’avenir !

Du 30 mars au 6 avril 2019, le Conseil départemental accueillait une délégation de sa province partenaire de Hai Duong au Vietnam. Ce fut l’occasion d’aborder de nombreux sujets et perspectives de coopération.

Lutter contre le réchauffement climatique, un enjeu commun
Le Département est engagé dans une coopération décentralisée avec la province de Hai Duong depuis 2006. Hai Duong est une province de 1,8 millions d’habitants située en périphérie de Hanoï. Toujours fortement rurale et agricole, elle est en plein développement urbain et industriel et soumise à de nombreuses contraintes liées à ce développement, notamment en lien avec les enjeux du développement durable et de la lutte et adaptation au réchauffement climatique. Ces phénomènes sont généralisables à l’ensemble du Vietnam.

La délégation était invitée à l’occasion des 11èmes assises de la coopération décentralisée Franco-Vietnamienne, organisées sous l’égide de Cités Unies France et des 2 gouvernements. Si de nombreux sujets y furent abordés, le thème principal de ces assises fut certainement la lutte et l’adaptation contre le réchauffement climatique. Le Vietnam sera en effet le 5ème pays le plus impacté par le réchauffement climatique : montée des eaux et exode de population, salinisation de l’eau et baisse des rendements agricoles dans le grenier à riz de l’Asie et du monde, augmentation en nombre et intensité des épisodes climatiques extrêmes (typhons particulièrement), etc….. L’atelier a notamment montré la nécessité d’un travail multi-acteurs pour répondre à ces enjeux : organismes scientifiques, grands bailleurs, collectivités territoriales, acteurs de la société civile. C’est en additionnant les forces et compétences de chacun que l’on peut mettre en œuvre des réponses à la complexité de ces enjeux : on ne peut penser des réponses au réchauffement climatique qu’en ayant une vision d’ensemble et intégrée de l’ensemble des problématiques environnementales : l’environnement est un système global, la réponse doit être globale et intégrer toutes les dimensions.

Bélaide Bédreddine, Vice-président à l’écologie urbaine, présidait cet atelier au nom du Département. En effet, par ses compétences légales et techniques, le Département mène de nombreuses coopérations dans les domaines de l’eau et de l’assainissement. L’assainissement reste un enjeu mondial, et particulièrement au Vietnam : qui a eu la chance de visiter ce pays, sait que l’eau y est présente partout et sa préservation, un enjeu important.

Cette thématique fut donc abordée lors des rencontres de travail. En présence de notre partenaire principal qu’est le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP), le Vice-président en charge de la coopération, Abdel Sadi, a eu l’occasion d’évoquer les projets en cours ou à venir. Programme de transfert de compétences dans les domaines de l’environnement (eau et assainissement notamment), projet de filtre planté végétal pour l’épuration de l’eau dans un village rural, prise en compte de la dimension déchets et sensibilisation des populations : les discussions et perspectives sont riches dans ce domaine.

Si l’environnement et l’assainissement furent une part importante des discussions, d’autres sujets furent également abordés.

Une coopération basée sur des projets citoyens
Dans le cadre de l’Olympiade Culturelle qui précédera les Jeux Olympiques de Paris (JOP) en 2024 – Jeux par lesquels la Seine-Saint-Denis sera directement concernée – 2 thématiques ont été évoquées. D’une part un travail autour du sport par des échanges de jeunes autour du Vo Viet Nam : cet art martial, pratiqué au Vietnam, l’est également dans quelques villes de Seine-Saint-Denis et en Algérie. D’autre part, le projet ambitieux de faire venir dans notre département une troupe de marionnettistes sur l’eau. Cet art, seulement pratiqué au Vietnam, est reconnu au patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Notre province partenaire héberge encore quelques troupes de cet art. La possibilité de proposer de tels spectacles aux habitants du département –et particulièrement aux enfants– est une perspective enthousiasmante pour ce projet ambitieux qui nécessitera l’engagement de nombreux partenaires. Que cela soit autour du sport ou de la culture, ces projets s’inscrivent pleinement dans la philosophie de l’Olympiade culturelle, qui vise à permettre la découverte interculturelle en lien avec des animations pour les territoires d’accueil des JOP.

Enfin, une autre thématique prioritaire fut abordée à la demande des 2 partenaires. Il s’agit d’un travail conjoint sur la lutte contre les violences faites aux femmes. S’appuyant sur l’expertise de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes, reconnu par toutes et tous, le Département vise à développer, dans toutes ces coopérations, un travail sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. Dans les pistes évoquées : aide à la structuration d’un Observatoire et des dispositifs qui vont avec – adaptés au contexte du Vietnam– et travail sur la prévention du sexisme chez les jeunes.

Dans notre monde global, de plus en plus interconnecté, agir au Vietnam pour l’environnement ou pour les droits des femmes, c’est agir pour la Seine-Saint-Denis. Tel est un des fil conducteurs des coopérations menées par le Département.