APECEK

Amélioration des conditions de scolarisation des jeunes filles à Kédougou (Sénégal).

Une étude menée par l’association pour la promotion de l’éducation, de la culture et des échanges avec Kédougou (APECEK) en 2015 sur l’abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou au Sénégal a montré que l’absence de toilettes était une des principales causes de cet abandon. A partir de ce constat, l’association et ses partenaires se proposent d’Association pour la promotion de l’éducation, de la culture et des échanges avec Kédougou.

Une étude menée par l’association en 2015 sur l’abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou au Sénégal a montré que l’absence de toilettes était une des principales causes de cet abandon. A partir de ce constat, l’association et ses partenaires se proposent d’améliorer les conditions de scolarisation par ce biais. Le projet proposé prévoit la construction de latrines, le raccordement au réseau d’eau, la formation et la sensibilisation à l’hygiène et l’assainissement.

En Seine-Saint-Denis, l’association interviendra au collège Césaria Evora de Montreuil, où elle souhaite questionner sur l’utilisation des sanitaires au collège, problématique importante ici aussi, et mettre en perspective les situations ici et ailleurs, et leur impact sur la scolarité.

APECEK