Soutenir la filière "lait local" en Afrique de l’Ouest

Une nouvelle étude pour appuyer le développement de cette filière réalisée par le GRET et publiée par Le CFSI et ISF.

L’élevage et la production laitière font vivre des millions de familles en Afrique de l’Ouest. Peu soutenues par leurs Etats et concurrencées par des importations de lait en poudre provenant surtout d’Europe, nombre d’exploitations familiales connaissent une extrême pauvreté.

Avec 3 organisations paysannes ouest-africaines (l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane, le Réseau Billital Maroobe et le Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest), le CFSI et Ingénieurs sans frontières ont publié une étude, réalisée par le GRET, sur les impacts des importations de lait en poudre sur la filière lait local et sur les politiques commerciales pour promouvoir cette filière en Afrique de l’Ouest.

Cette étude s’appuie sur des comparaisons de prix entre des produits issus de lait local et d’autres fabriqués à partir de lait en poudre importé et présente des entretiens et la synthèse d’analyses existantes. 3 ateliers au Burkina Faso et au Sénégal ont permis de débattre des conclusions de ces travaux avec des professionnels et des experts (responsables d’organisations paysannes, de centres de collecte et de mini-laiteries, industriels, représentants de ministères, chercheurs etc.).

Les recommandations de l’étude servent à présent de support à des actions de plaidoyer en Afrique de l’Ouest et en Europe pour mieux soutenir la filière « lait local » face à la concurrence des produits importés aux prix artificiellement bas, souvent subventionnés dans leurs pays d’origine.

Lire le rapport de synthèse.