Condamnées au silence

La situation des femmes défenseures des droits humains en Arabie saoudite. Campagne de la FIDH.

Loin de l’emballement médiatique, le nouveau rapport de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme (un programme conjoint FIDH-OMCT) : "Condamnées au silence" jette une lumière crue sur la situation des femmes saoudiennes défenseures des droits humains.

Entre un régime patriarcal prônant l’inégalité des sexes et un contexte politique répressif, les cyber-militantes s’exposent à une double peine en s’exprimant sur les réseaux sociaux :
- En questionnant le statut du "tutorat mâle" en Arabie Saoudite
- En affichant leur engagement en faveur de la défense des droits humains, dans un pays qui réprime toute voix divergente.

Le rapport publié aujourd’hui par l’Observatoire* revient sur le difficile combat des femmes saoudiennes pour leur émancipation.

Les libertés d’association, d’expression et de rassemblement pacifique ne sont toujours pas garanties par la loi.

Au-delà des annonces médiatiques de réformes par le prince héritier Mohamed Ben Salman, la route est encore longue pour le respect des droits fondamentaux en Arabie Saoudite.

Découvrez le rapport "Condamnées au silence".