Portraits d’acteurs Festisol - 10

Portrait de Madina et Madiné, de l’association Kolomba-France.

« Madina et Madiné lutte contre les violences faites aux femmes »


Après une semaine FestiSol riche en activités ludiques, c’est au tour de l’association Kolomba France de répondre à nos questions, qui clôturera notre série de 10 portraits d’acteurs du Festisol.

Madina Keita et Madiné Ouattala sont nées au Mali, sœur et membre de l’association depuis 2016. Elles expliquent que l’association Kolomba, s’est d’abord créée au Mali, par Feue Fantani Touré, artiste engagée pour les femmes. Elle organisait chaque année, le festival « la voix de Bamako », afin de sensibiliser à la cause principale de Kolomba France : Promouvoir et protéger le droit de l’Enfant et de la Femme.

Son message est clair, mais que signifie Kolomba ? Ce sont les puits dans les villages privés d’eau courante. Une autre façon de sensibiliser aux droits humains.

Ce message s’est exporté jusqu’en France, lors de sa création en 2007. Aujourd’hui, Madina Keita est la Présidente, et compte bien honorer la mémoire de Fantani Touré (décédée il y a maintenant 3 ans), en impulsant des actions en France. Elle souhaite favoriser les échanges culturels entre la France et le Mali ainsi que soutenir l’intégration des étrangers, et principalement des femmes.

Des initiatives ambitieuses pour Madina, étant donné que, c’est son premier engagement associatif. « Il faut du courage, de la volonté et aimer ce qu’on fait, voilà les 3 choses pour réussir » réplique Madina.

C’est aussi un premier engagement associatif pour sa sœur, Madiné :

«  Ça me fait du bien. Je me suis engagée pour soutenir les femmes car au Mali, les hommes ne nous donnent pas d’importance, il faut nous battre ! »

affirme-t-elle.

Kolomba France comprend 8 membres, et compte bien diffuser son message à travers le chant, la danse ou encore la mode. Elles ont organisé un défilé de mode en collaboration avec l’association Albertivillarienne Pic Maa (Promotion Internationale de la Culture et de la Musique Afro-Antillaise). Le 7 novembre dernier, Madina, Madiné ainsi que les autres femmes de l’association ont flâné le long des rues d’Aubervilliers en tenues traditionnelles, «  on a sortie les boubous !  » lancent-elles.

L’association souhaite s’investir davantage, en organisant 3 à 4 événements par an. Des événements avec toujours un peu de musique « pour que les gens puissent oublier leurs soucis » déclare Madina.

De plus, la Présidente souhaite emmener au Mali des jeunes du quartier, qui n’ont pas forcément les moyens de partir. Ce séjour permettrait à ces jeunes de découvrir la culture malienne et, pour certain,s redécouvrir leurs origines. Un pas de plus pour éliminer les préjugés qui touchent les pays africains.

Qu’est-ce que fait Kolomba France pour le FestiSol ?

Pour le premier événement de l’année de l’association, Kolomba fait les choses en grand. Projection/débat, pièce de théâtre en partenariat avec l’association Ilo-Dionysiennee Khasso Bera, défilé de mode, repas, danse, … initiatives tournées autour de la lutte contre toutes les violences faites aux femmes.

Retrouvez Kolomba France, le samedi 2 décembre, de 16h à 22h, à la Salle Renaudie, 30 rue Lopez et Jules Martin – Métro 7 : Fort d’Aubervilliers