Rendez-vous de Via le monde "Migrations : Ensemble, déconstruisons les préjugés"

Cet événement a été organisé le samedi 25 mars 2017. Vous pourrez notamment trouver dans cet article les liens vers les outils utilisés lors de cet événement.

Via le monde a été sollicité pour être co-porteur en partenariat avec le FORIM de la campagne européenne « La voix des migrant(e)s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur le lien entre migrations et développement » (Slovénie, Italie, Roumanie, Belgique, Finlande, Allemagne, Espagne et Pays-Bas).

A cette occasion, notre service a mis en place un nouveau rendez-vous de Via le monde le 25 mars dernier à la Dynamo de Pantin « Migrations : Ensemble, déconstruisons les préjugés ».

Ce nouvel événement, qui a accueilli une centaine de participants, se voulait entièrement participatif et a proposé durant toute une après-midi au public présent de réfléchir et faire réfléchir sur les mécanismes de construction des préjugés et la possibilité de les déconstruire par la connaissance et le débat.

Ce rendez-vous a rencontré l’enthousiasme des participants et de notre équipe grâce aux animations diverses et ludiques proposées au public par nos partenaires associatifs :

Le T-shirt débat, animé par Yes Akadémia : 20 jeunes ont été formés en amont de l’événement par Etudiants et Développement et ont travaillé plusieurs questions en lien avec la campagne des « 10 mythes ». Ces questions ont été imprimées sur des T-shirts portés par les jeunes qui se sont répartis en plusieurs groupes et qui ont arpenté les rues de Pantin pour recueillir les réactions des habitants.
Retrouvez l’outil en document joint.

Jeu de cartes autour de l’exposition de la campagne conçue par le Forim reprenant les 10 préjugés à déconstruire : cette animation a été réalisée par la Coordination du Festival des Solidarités et le Grdr. Il s’agissait de disposer les cartes sur une table et de demander aux participants de trier les affirmations vraies ou fausses. Chaque animateur indique le nombre d’erreurs faites sur les différents préjugés en question, le groupe débat et se réinterroge sur ces affirmations. Enfin, l’animateur dévoile les bonnes réponses et échange avec le groupe.

Le « Pas en Avant », animé par Solidarité Laïque autour de son exposition « Immigrations, du XIXe siècle à aujourd’hui, en France ». Ce jeu a pour but de mettre en perspective les différentes vagues de migrations dans un contexte historique et d’aborder la question de l’accès au droit.
Deux groupes de participants ont été confrontés à plusieurs affirmations, chaque personne de ces deux groupes a été amenée à exprimer son opinion en faisant un pas en avant si elle était d’accord, un pas en arrière si elle n’était pas d’accord ou à rester sur place si elle n’avait pas d’opinion. Le positionnement de chacun a été discuté au sein des groupes. Ainsi, chaque participant a été invité à se glisser dans la peau d’un personnage le temps du jeu, en imaginant son histoire, son passé, ses envies, ses difficultés.

Le Débat Mouvant animé par Etudiants et Développement a permis aux participants d’échanger des points de vue et défendre leur opinion tout en étant à l’écoute de celle des autres. L’animateur a posé une question aux participants en leur demandant s’ils étaient d’accord ou pas d’accord. Les participants devaient argumenter pour convaincre l’autre « camp » que leur vision était éventuellement erronée. Certains participants indécis ont pu se positionner dans la « rivière du doute » et écouter les arguments des deux camps pour se laisser convaincre par l’un ou l’autre.

Des vidéos ludiques et pédagogiques sur la thématique étaient également en diffusion continue pendant l’après-midi :
- Immigration : Trois films d’animation contre les idées reçues
- Datagueule : des chiffres contre les idées reçues sur les migrants

L’après-midi s’est conclue sur la projection du documentaire « Traces » réalisé par les jeunes du Lab’ de Pantin, qui suite à cette diffusion, ont pu échanger avec le public sur leur rencontre avec les migrants du camp de réfugiés de Calais et de l’Ile de Chios en Grèce, et sur leur ressenti et leur engagement dans le cadre de cette expérience.

Via le monde tient une nouvelle fois à remercier Jérôme Martin pour la coordination de l’événement, tous les acteurs associatifs qui par leur présence et leur créativité ont fait de ce Rendez-vous une belle réussite. Merci également au public qui n’a pas hésité à s’impliquer dans cette manifestation un peu « innovante »…

Voir le compte-rendu en vidéo.