Rapport d’études : « Engagement transnational des descendants de migrants »

L’INJEP consacre son dernier numéro du bulletin Jeunesses : études et synthèse à l’engagement transnational des descendants des migrants.

Intitulée "le transnationalisme militant des descendants des migrants : des parcours d’engagement locaux, globaux et "glocaux", cette publication rédigée par Laurent Lardeux, chargé d’études et de recherche à l’INJEP, s’inscrit dans la continuité d’un rapport du même auteur réalisé à partir d’une enquête menée entre octobre 2015 et juillet 2016 auprès de jeunes membres de différentes organisations citoyennes et transnationales (humanitaire, droits de l’homme, politique…) et de responsables associatifs et institutionnels.

Ces travaux s’appuient également sur une analyse documentaire et sur des productions statistiques récentes (enquête Trajectoires et origines [TeO], INED-INSEE, etc.). L’hypothèse phare qui y est explorée repose sur l’idée que les activités et pratiques citoyennes qui se déploient au-delà des frontières nationales, loin de fracturer les parcours et les représentations entre pays d’origine et pays de résidence, recomposent le rapport au politique des jeunes tout en redéfinissant des régimes de citoyenneté souple et innovants.

Un numéro qui contribue à éclairer la réflexion publique sur "la condition cosmopolite", sujet peu étudié dans les pratiques d’engagement des jeunes alors que cette question se pose de plus en plus souvent dans les sociétés multiculturelles contemporaines.

Télécharger le rapport d’études : « Engagement transnational des descendants de migrants »