La SSI 2016 : quel bilan ?

La dernière édition de la Semaine de la solidarité internationale a eu lieu du 12 au 20 novembre 2016. Quel bilan pouvons-nous en tirer ? Quelles données ? Quelles réussites ? Mais aussi quelles pistes d’amélioration ?

Quelques chiffres…

La Semaine de la solidarité internationale (SSI), manifestation nationale, a mobilisé pour cette édition 111 structures en Seine-Saint-Denis, réparties sur 20 villes.

Environ 80 animations ont ainsi été réalisés par des acteurs séquano-dionysiens, qu’ils soient associations, établissements scolaires, collectivités territoriales, ou encore collectifs d’acteurs divers.

Ces chiffres s’inscrivent dans la lignée des années précédentes, mais on note que davantage d’acteurs se sont mobilisés ensemble, notamment au sein des collectifs existants dans plusieurs villes.

Soirée bilan

Une vingtaine de structures se sont retrouvées le 5 janvier, sur invitation de Via le monde et de la Coordination nationale de la SSI, pour une soirée de bilan au Lab de Pantin.

Après un bilan chiffré, les structures se sont mises en groupe pour réfléchir aux principales réussites et aux difficultés qu’elles ont pu éprouver lors de cette édition de la SSI. Il ressort de ces discussions, inspirées à la fois des réussites de certains et des obstacles rencontrés par d’autres, deux enjeux principaux :

- il n’est pas évident mais pourtant fort utile de tisser des partenariats : avec d’autres structures associatives pour mutualiser les forces et travailler en complémentarité, mais aussi avec les Mairies, qui peuvent être d’une aide précieuse pour l’organisation, la mobilisation, voire l’accompagnement des acteurs dans leurs animations.
- il est capital de bien définir son public-cible avant de se lancer dans une action : la sensibilisation de nouveaux publics est difficile, et nous travaillons parfois avec des convaincus. Bien cibler son public permet de mieux le mobiliser sur les événements proposés. Cela permet aussi de faire en sorte qu’il soit réellement touché par le message porté. Des expériences ont été rapportées de « nouveaux publics » que l’on avait réussi à mobiliser, mais qui se sont sentis en décalage avec une animation qui ne leur était pas adaptée.

Ces deux enjeux ont en commun la question d’une bonne communication, qui est indispensable et pour laquelle les partenariats ont semblé nécessaires (même si pas toujours suffisants) à l’ensemble des participants.

Quelles suites ?

L’édition 2016 de la SSI était aussi la dernière dans le sens où à partir de 2017, cette campagne change de nom pour devenir le Festival des solidarités. Les acteurs et objectifs restent les mêmes : sensibiliser pour un monde plus juste.

Via le monde reste aussi à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

La première édition du Festival des solidarités aura lieu du 17 novembre au 3 décembre 2017, avec un événement de lancement régional le 18 novembre (si vous souhaitez participer à son organisation vous pouvez vous inscrire ICI.

A venir

- mi-mars : rencontre nationale des acteurs du Festival des solidarités
- avril-mai : rencontre régionale des acteurs du Festival des solidarités
- 11-12 mai : formation sur la sensibilisation et l’éducation à la citoyenneté mondiale, à Via le monde (informations et inscriptions ICI)
- 6 juin : date limite pour se pré-inscrire pour le Coup de pouce
- 17 novembre au 3 décembre : Festival des solidarités
- 18 novembre : événement de lancement régional

Et bien sûr tout au long de l’année, un appui de Via le monde pour monter vos actions de sensibilisation.