Rwanda main dans la main

Récupération d’eau de pluie versus culture de la misère (2-0)

Installation, en concertation avec la population de Matimba, de cent citernes de récupération d’eau de pluie pour améliorer la santé et les revenus des habitants de cette zone excentrée par rapport aux points de distribution d’eau mises à disposition par les autorités locales et l’Etat. Dans la continuité des efforts engagés pour la réussite des Objectifs du Millénaire pour le Développement et du plan de développement national « Rwanda horizon 2020 », le projet vise principalement à augmenter l’accessibilité à l’eau potable, éliminer les maladies dues à une eau rare et de mauvaise qualité et à améliorer la production vivrière. La récupération des eaux de pluies permettra également de limiter l’érosion et les dégâts provoqués sur les fondations des maisons et à soutenir le lien social par les échanges de services locaux induits par la mise en place des citernes.

Un diagnostic méticuleux, réalisé à partir d’une enquête de terrain et un suivi régulier de la première phase du projet, en complicité avec les partenaires, ont permis un ajustement du projet au plus près des réalités du terrain, tant pour le choix du lieu d’implantation des citernes que de celui des bénéficiaires.

L’association, très impliquée dans la programmation culturelle de la Ville de Pantin, prévoit à l’occasion des animations estivales sur la péniche Anako et lors de la Semaine de la Solidarité internationale, de sensibiliser les Pantinois à l’accès à l’eau et à la culture rwandaise : par l’installation d’une exposition photographique, la diffusion d’un documentaire sur le projet réalisé, une projection-débat sur le Rwanda d’aujourd’hui et les effets de l’appui au développement. En clôture, une manifestation plus festive est prévue, avec une initiation aux danses traditionnelles rwandaises, avec la Compagnie Mpore.

Rwanda main dans la main