OMJA

Ceux qui sèment au gré du vent... (Burkina Faso)

Réhabilitation d’une parcelle agricole et échanges culturels autour de l’agriculture et de l’audiovisuel par sept jeunes de 19 à 25 ans d’Aubervilliers et leurs sept homologues de Nguéma. Cet échange interculturel a pour objectif de comprendre les enjeux de l’agriculture familiale aux côtés des jeunes burkinabés, soucieux de transmettre leurs méthodes et d’échanger sur leur métier. En étudiant les étapes de la production agricole de différentes cultures -du défrichage à la consommation- les participants appréhenderont sa dimension alimentaire, culturelle, et environnementale.

La préparation des jeunes est très satisfaisante : par la qualité des apports pédagogiques et des rencontres proposées, et par la prise en compte de la dimension interculturelle du projet. Une correspondance régulière a été mise en place afin que les deux groupes se connaissent et définissent ensemble les axes du projet. En parallèle, les jeunes albertivillariens ont bénéficié de séances de sensibilisation aux éco-gestes et à l’agriculture biologique (conférence, visites de deux fermes biologiques et de l’AMAP Robin des pois d’Aubervilliers, rencontre de l’association WARN autour des enjeux climatiques), ainsi que d’une initiation aux techniques narratives de l’Afrique de l’Ouest. Une vidéo produite lors de la rencontre avec un agriculteur biologique francilien sera projeté au Burkina, comme support au débat.

Au retour, les jeunes proposeront une animation autour de l’agriculture familiale et ses enjeux, sous forme de jeu pédagogique, en utilisant les matériaux collectés. Le court-métrage « Regards croisés sur l’agriculture » réalisé en binôme avec les partenaires locaux, sera en compétition pendant la 10ème édition du festival Génération court – projet de plate-forme professionnelle pour se former à l’écriture et à la réalisation de courts-métrages, en octobre 2015. Une exposition et la projection du court-métrage sont programmées lors de la Semaine de la Solidarité internationale. Les jeunes participeront à des ateliers de sensibilisation lors de la tenue de la COP 21 en décembre. Enfin, le documentaire réalisé sera présenté au concours national de films courts AlimenTERRE, sur la question de la souveraineté alimentaire, en mars 2016.

OMJA