Pharmaciens sans frontières

Misola (Bénin)

En collaboration avec le groupement de femmes, mise en place d’une unité de production artisanale d’une farine locale hyper-protéinée pour l’alimentation des jeunes enfants. Une première phase d’information, de repérage des groupements dynamiques et de formation est prévue, avant de passer à la production, la gestion et la commercialisation à bas prix.

Le projet s’appuie sur un transfert de compétences de façon à être pérenne. Il est générateur de revenus pour le groupement de femmes (10 à 20 personnes) et soutenu par la Mairie. Les matières premières sont toutes cultivées sur place. Le projet a déjà été conduit dans le nord du pays, et au Burkina, Mali, Sénégal et Niger.

L’association sera le relais de la campagne Alimenterre en octobre prochain, en organisant à Noisy-le-Grand des séances de sensibilisation vers le public scolaire sur la souveraineté alimentaire. 

Pharmaciens sans frontières