Echange d’expériences avec Under construction : l’association des Joyeux pédagogues en action !

Les associations dont les projets sont éligibles à l’Appel à projet (partenariat de coopération au développement), s’engagent à partager l’expérience vécue par la présentation du bilan du projet lors d’une restitution organisée à Via le monde.

L’objectif de la rencontre était de présenter l’action, le savoir-faire, les spécificités d’Under construction, association d’éducation au-x développement-s et à la solidarité internationale qui agit en Seine-Saint-Denis.

Leur projet consiste à mettre en oeuvre des temps de sensibilisation à la citoyenneté internationale à travers des jeux géants et coopératifs, conçus pour permettre l’appropriation par tous de problématiques complexes (l’économie mondiale, les inégalités nord-sud, les droits de l’enfant, les Objectifs du Millénaire pour le développement). Ce projet visait des enfants des centres de loisirs (400 en 2010), des collégiens, des lycéens et des adultes sur plusieurs villes du département.

Après le visionnage du film de présentation d’Under Construction, Florence et Inès ont proposé aux participants une forme originale d’échange d’expériences : un jeu de l’oie géant, moment de convivialité, de divertissement mais surtout propice aux échanges. Chacune des 14 cases du jeu (L’engagement, ça paie ! / Espace public / Structuration de l’association / Seine-saint-Denis / Mutualiser, se former…) donnait lieu à l’explicitation d’un des trois items retenus : vie associative, outils d’EADSI ou actions séquano-dionysiennes, illustrée par une photo « clef » de l’association.

Under construction ne propose pas des interventions « clef en main », mais réfléchit en amont avec ses partenaires pour concevoir les séances de sensibilisation à la citoyenneté internationale, à partir des besoins identifiés et définis.

L’association n’a pas l’ambition d’apporter de réponses systémiques ou politiques aux questions d’actualité soulevées, ni de résoudre les problèmes engendrés par les dysfonctionnements de l’économie mondiale par exemple ; mais de mettre en débat ces thématiques dans l’espace public.

De plus, le mode de fonctionnement de l’association est fondé sur la démocratie participative. Chacun participe à l’élaboration des jeux mais aussi aux choix des orientations de l’association et à la prise de décision. Il existe des chartes qui structurent l’association comme la charte du partenariat, de l’achat, etc…

La philosophie centrale de l’association est le partage, d’ailleurs les jeux crées sont déposés sous la licence « Creatives commons ». Des journées « portes ouvertes » sont organisées. Les temps conviviaux occupent une place centrale dans l’agenda de l’association et lors des séances de sensibilisation.

Plusieurs jeux et séances de sensibilisation ont été présentés tout au long de la soirée, ayant pour thèmes les droits humains, l’éducation populaire, les inégalités Nord/Sud, les migrations, la solidarité numérique, l’économie …

Pour en savoir plus