Année 2006

56 projets financés.

Troisième rencontre internationale des acteurs du projet « Histoires urbaines »
Partenaire associatif : Quartiers du monde
Les publics concernés : Jeunes du Sénégal, du Mali, du Maroc, de Colombie, de Bolivie, du Brésil, d’Espagne et de Montreuil

Depuis 3 ans, des groupes de jeunes, dans chacun des pays participants, réfléchissent sur des thématiques de participation citoyenne (identité, pouvoir et participation, démocratie..). Les rencontres internationales sont le moment de capitalisation et d’échanges de leurs réflexions.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : la rencontre 2007 aura lieu à Montreuil. Des journées de travail seront prévues exclusivement pour les acteurs du projet mais un forum local sera par ailleurs organisé sur le thème « Construction sociale du territoire et politiques publiques ». Ce forum permettra un croisement de regards et d’expériences Nord-Sud.

Projet d’éducation artistique au lycée Cabral de Ségou (Mali)
Partenaire associatif : Khiasma
Les publics concernés : lycéens et artistes maliens et tout public de la Seine-Saint-Denis, notamment les Lilas et le Blanc Mesnil

Projet d’éducation artistique qui prévoit des expériences « croisées » entre le Mali et le territoire de la Seine-Saint-Denis. Il s’agit d’organiser des ateliers photographiques en direction des lycéens de Ségou (Mali) animés par des artistes en résidence, maliens et séquano-dionysiens.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : les productions qui émergeront de ce projet, tant celles des élèves que celles des artistes, seront présentées d’une part à Ségou, dans le cadre notamment du festival du Fleuve Niger, mais également dans différents lieux culturels de Seine-Saint-Denis (Espace Khiasma aux Lilas, Forum du Blanc Mesnil)

Droit et développement en Afrique Centrale
Partenaire associatif : Juriste solidarité
Les publics concernés : Responsables associatifs d’Afrique centrale et de Seine-Saint-Denis ( Montreuil)

L’association propose un programme de renforcement des capacités des associations de service juridique en Afrique Centrale. Le droit étant perçu comme un outil de changement social, il est important de donner aux acteurs associatifs des outils d’appropriation et de compréhension. Ces ateliers sont, par ailleurs, un lieu d’échange d’expérience et de mutualisation.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : depuis plusieurs années, l’association organise régulièrement des sessions de formation et de sensibilisation à l’usage du droit, pour les responsables associatifs de Seine-Saint-Denis.

Clap Noir au Fespaco 2007
Partenaire associatif : Clap Noir
Les publics concernés : tout public de Seine-Saint-Denis, notamment universitaire, étudiants maliens

Lors du prochain Fespaco (Festival Panafricain du Cinéma de Ougadougou), Clap Noir organise des ateliers d’initiation à l’image et à ses problématiques. De même, l’association va créer un lieu de rencontres entre ses réseaux relationnels, le public et les stagiaires.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : Clap Noir organise des « maquis culturels », notamment en Seine-Saint-Denis, au cours desquels sont présentées au public, des œuvres cinématographiques africaines, promouvant ainsi une véritable création artistique africaine.

Construction d’un espace Frantz Fanon au FSM de Nairobi
Partenaire associatif : Espaces Marx
Les publics concernés : des jeunes participant au FSM, le public de Seine-Saint-Denis

L’association propose d’organiser, lors du prochain Forum Social Mondial (FSM) à Nairobi un espace de débats et de réflexions autour de penseurs du Sud, tel Frantz Fanon. L’un des objectifs de ces échanges est d’apporter une meilleure compréhension du problème des ségrégations urbaines et de leurs expressions, à travers un éclairage sur la période coloniale et post-coloniale.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : plusieurs assemblées de restitutions seront organisées en Seine-Saint-Denis, donnant ainsi une connaissance des grands penseurs africains, depuis la colonisation jusqu’aux jeunes générations. Ce travail pourrait également contribuer à faciliter les problèmes d’intégration par la reconnaissance et la remise au devant de la scène des ces penseurs anticolonialistes.

Moi Youssouf, habitant des 3000
Partenaire associatif : Femmes Relais
Les publics concernés : une vingtaine de jeunes d’Aulnay-sous-Bois

Suite à un séjour de solidarité internationale au Mali, un groupe de jeunes d’Aulnay a écrit une pièce de théâtre sur leur vie de français d’origine étrangère. Après plusieurs représentations en France et en Seine-Saint-Denis, ils vont la présenter à leurs camarades maliens, rencontrés lors du 1er projet en 2003.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet nécessite une grande implication des jeunes qui ont réfléchi sur leur citoyenneté, leur identité, leurs rapports à l’autre (question de genre)...

Prévention et éducation des IST en Guadeloupe
Partenaire associatif : Visa le monde
Les publics concernés : collégiens de Guadeloupe et élèves infirmières de Seine-Saint-Denis

Les étudiantes infirmières de l’hôpital Robert Ballanger vont animer des ateliers de sensibilisation aux Infections sexuellement transmissibles (IST) pour des collégiens guadeloupéens.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ces ateliers sont organisés en partenariat avec des associations de lutte contre le sida de Seine-Saint-Denis.

Ateliers artistiques de rue pour enfants de Ramallah (Palestine)
Partenaire associatif : Le monde autrement
Les publics concernés : des animateurs de Seine-Saint-Denis et les enfants du camp de Ramallah

Une équipe de professionnels de l’enfance va animer, en lien avec ses homologues palestiniens, des ateliers artistiques de rue pour les enfants. Parallèlement, un volet de formations des animateurs palestiniens est prévu.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : une vidéo sera faite sur ce projet et diffusée dans différentes villes du département (Stains, Le Blanc-Mesnil)

Groupe citoyenneté et culture
Partenaire associatif : ADSEA 93
Les publics concernés : une dizaine de jeunes balbyniens de 16 à 18 ans, bénéficiant d’un suivi éducatif individualisé

Ce projet consiste à développer la sensibilité des jeunes à la culture sous toutes ses formes, à travers des visites et des rencontres avec des artistes et des écrivains.
Concernant la citoyenneté, il s’agit d’approcher la démocratie, la loi, les droits et les devoirs, les institutions nationales et internationales, à travers également des visites et des rencontres. Dans cette perspective, un séjour en Espagne est prévu (visite de l’assemblée nationale, de la mairie, rencontre avec des représentants de ces institutions, visites de musées…).
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : suite au séjour, une exposition photo sera organisée à l’Hôtel de Ville de Bobigny. Par ailleurs, les jeunes s’exprimeront dans le journal « Bonjour Bobigny », ainsi que dans le journal de l’ADSEA. Enfin, ils participeront à des émissions de radio sur « Paris Pluriel » et « France Culture ».

Projet Mauritanie 2007
Partenaire associatif : Troubadeuch
Les publics concernés : des étudiants de Seine-Saint-Denis, la population Mauritanienne

Le groupe d’étudiants va acheminer, dans un village de Mauritanie, un système d’assainissement de l’eau. Sur place, un transfert de compétences est prévu pour l’entretien du système. De même, les étudiants vont mettre en place des ateliers d’éducation au développement pour les enfants du village.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : au retour, l’association propose des conférences sur le thème de l’eau, notamment auprès des élèves de primaire du département.

Jeux et enjeux sur Terre
Partenaire associatif : Association Jeunesse Solidarité
Les publics concernés : des écoliers du monde entiers en lien avec des structures séquano-dionysiennes (écoles primaires à Bobigny et La Courneuve, centre de loisirs et maison de l’enfance à Bobigny).

Le projet consiste à mettre en relation des écoles de France avec des écoles francophones à l’étranger. Il s’agit d’aller à la rencontre des élèves et enseignants à travers le monde dans une approche interculturelle, en utilisant comme support essentiel le jeu.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : dans les perspectives de l’éducation populaire, les porteurs du projets (3 jeunes balbyniens) vont constituer un recueil de jeux pratiqués dans les différentes régions du monde parcourues. Chacune des écoles partenaires aura accès à ces données collectées.

Spectacle franco-paraguayen
Partenaire associatif : Compagnie Kalahari
Les publics concernés : des artistes séquano-dionysiens et paraguayens

Il s’agit d’une création collective autour des arts du cirque, du Hip-Hop et de la musique classique. Cette création va permettre des liens forts et durables entre les artistes. Elle sera diffusée au Paraguay, pays en plein réveil après des années d’étouffement sous la dictature.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : Au retour, le projet donnera lieu à une exposition photographique au théâtre des Roches de Montreuil, ainsi qu’au conservatoire de Rosny-sous-Bois.

Ici et là-bas, Mali 2006
Partenaire associatif : Faces Europe-Afrique
Les publics concernés : quarante trois jeunes de Seine-Saint-Denis, de 12 à 26 ans, fréquentant les services municipaux de jeunesse, centres sociaux, associations…

L’action consiste à organiser des échanges de pratiques culturelles et sportives entre jeunes de Seine-Saint-Denis et jeunes du Mali.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet, en donnant l’initiative aux jeunes, leur permet de se former à la méthodologie de projet et à la gestion associative. Le cadre général des échanges est celui de la citoyenneté, de la solidarité et du Vivre Ensemble.

Festival des montagnes (Algérie) Partenaire associatif : Association pour Tikjda
Les publics concernés : Tout public

Ce projet consiste à faire se rencontrer, lors d’un festival annuel, les habitants de Tikjda (Algérie) et ceux de Seine-Saint-Denis autour des questions d’éducation et de sensibilisation à l’environnement. A travers un échange d’expériences et de savoirs, les habitants des deux régions pourront ainsi réfléchir ensemble à une mise en valeur cohérente de leurs territoires et patrimoines respectifs.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’association participe à de nombreuses manifestations publiques, notamment le festival des sciences de Seine-Saint-Denis en septembre 2006.

Projets d’éducation populaire féministe en Seine-Saint-Denis Partenaire associatif : Initiatives féministes européennes
Les publics concernés : les femmes de Seine-Saint-Denis

L’association lutte pour la promotion de la femme et l’application du principe d’égalité des sexes dans toutes les sphères de la société. L’objectif dans un premier temps est de créer des lieux d’échanges et ce coopération au plan européen où les réseaux féministes pourront se rencontrer, se renforcer et construire pour des coopérations futures.
Pour cela, une rencontre des associations féminines et féministes de Seine-Saint-Denis, invitant également leurs partenaires européens, est organisée sur le thème : Féminisme et politique, le rapport des femmes à la politique, l’accès des femmes aux postes de décision.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : Cette rencontre aura lieu en Seine-Saint-Denis et va permettre de vitaliser le réseau féministe autour des enjeux de citoyenneté et de représentativité.

Rencontre solidarité et échanges interculturels (Maroc) Partenaire associatif : ALEIC
Les publics concernés : dix jeunes de 18 à 22 ans du Blanc-Mesnil

Ce chantier est un projet éducatif qui concerne des jeunes de deux cultures et pays différents. L’objectif est l’échange réciproque et la rencontre. Ce chantier de solidarité internationale est également un appui à un projet de développement local au Sud et l’outil d’une démarche éducative au Nord. Il s’inscrit dans un projet d’adduction d’eau dans la province d’Essaouira au Maroc.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce chantier s’inscrit dans la durée et permet aux jeunes de se construire par la découverte et l’acceptation de leur différences à travers l’échange interculturel.

Projet agricole (Bolivie)
Partenaire associatif : Warita
Les publics concernés : Les populations boliviennes de l’Altiplano, les habitants de Seine-Saint-Denis

Ce projet, initié en 2003, promeut la formation et le développement des techniques agricoles pour les habitants du village partenaire (hommes, femmes et enfants).
Il s’agit ainsi de soutenir des techniques et capacités pour l’amélioration de la production agricole avec un souci de l’environnement (régénération des sols, culture biologique, économie solidaire). Ces pratiques seront également mise en place au niveau des jardins familiaux.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’association organise régulière des manifestations culturelles sur la Bolivie comme une exposition photo à Epinay-sur-Seine.
Elle participe par ailleurs, à des débats sur les droits de l’enfant, la protection des peuples indigènes, les droits de la femme dans le monde.
Une exposition photo est également prévue dans les locaux de Via le monde.

Recherche d’eau à Ngazidja (Comores)
Partenaire associatif : Association des Jeunes pour le Développement (AJD)
Les publics concernés : Les habitants de Ngazidja, la communauté comorienne de Seine-Saint-Denis.

L’AJD entame une étude de recherche d’eau pour l’alimentation des populations défavorisées des régions de Hamahamet et M’Boudé. Une reconnaissance des conditions hydrogéologiques prévalant dans la partie nord de l’île a déjà été effectuée. Il a ensuite été décidé de réaliser une étude géophysique pour confirmer la présence éventuelle d’eau douce.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : la communauté comorienne de Seine-Saint-Denis est fortement impliquée dans ce projet.

Animations inter-associatives étudiantes auprès des collégiens Partenaire associatif : Starting Block
Les publics concernés : collégiens de 6ème et 5ème de Seine-Saint-Denis (Montreuil, Bondy, Sevran, Bobigny, Saint-Denis)

L’association propose de grands jeux coopératifs d’une demi-journée pendant lesquels les élèves incarnent le conseil municipal d’une ville occidentale ou les différentes composantes sociologiques d’un village du Sud.
Ces animations d’éducation à la citoyenneté auxquelles participent une vingtaine d’associations étudiantes engagées dans des actions de solidarité sont suivies de jeux d’évaluation d’une heure.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’objectif de cette action est de conforter la conscience civique des collégiens et leur ouverture intellectuelle à travers une compréhension globale et complexe des questions de citoyenneté urbaine ou de développement local au Sud.

En quête d’Europe Partenaire associatif : Inter’échanges
Les publics concernés : les jeunes de Seine-Saint-Denis, de 15 à 30 ans

Il s’agit d’un projet d’information sur l’Europe à travers des « reportages » menés par les jeunes sur la place et le rôle de l’Europe dans leur quotidien. A l’occasion de la journée de l’Europe, des ateliers seront organisés dans les Bureaux et les Points Information Jeunesse (BIJ / PIJ) du département.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet a pour but de permettre à des jeunes de découvrir ou mieux connaître les enjeux européens, notamment ceux qui les concernent directement.

Centre d’accueil des enfants de la rue (Bénin)
Partenaire associatif : GREF
Les publics concernés : les enfants béninois

Le Gref va soutenir l’ouverture d’un établissement d’accueil des enfants de la rue au Bénin. Il s’agit notamment de mettre en place des ateliers de formations (alphabétisation, scolarisation, pré-apprentissage). Le Gref propose également la tenue d’un jardin agricole, pour subvenir, en partie aux besoins alimentaires du centre.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : le Gref organise en Seine-Saint-Denis des interventions dans les établissements scolaires.
Le centre est par ailleurs susceptible, à terme, d’accueillir des stagiaires dans les domaines du médical, de l’éducatif, de l’informatique, de l’agro-alimentaire et de la couture.

La culture comme outil d’insertion en Europe (Pologne)
Partenaire associatif : Mission intercommunale pour l’insertion des jeunes
Les publics concernés : six jeunes de 18 à 25 ans d’Epinay-sur-Seine, de l’Ile- Saint-Denis, de Saint-Ouen et de Villetaneuse

Après une semaine de réflexion sur leur propre culture et la diversité culturelle existant en France, les jeunes partiront 5 jours en Pologne pour présenter leur exposition aux jeunes polonais. Ces derniers travaillent sur l’emploi des jeunes, les dispositifs existant et leur culture.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : cet échange d’expériences et de point de vue va permettre aux jeunes de se découvrir mutuellement, et d’échanger sur la réalité de leur quotidien respectif.

Amélioration des conditions de vie (République Démocratique du Congo)
Partenaire associatif : Soleil aux populations vulnérables
Les publics concernés : les femmes congolaises

Il s’agit de monter une coopérative agricole pour offrir aux femmes du centre d’accueil partenaire de meilleures conditions de vie, à travers la production agricole. Ce projet constitue également un soutien aux dynamiques économiques des femmes.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet implique la communauté congolaise de Seine-Saint-Denis. Il est également prévu d’organiser l’accueil de jeunes de Seine-Saint-Denis dans le cadre de la coopérative.

Expériences transculturelles de femmes
Partenaire associatif : FLAM
Les publics concernés : Associations de femmes de Seine-Saint-Denis

Ce projet vise à rencontrer les femmes latino-américaines dans leur quotidien à travers une action itinérante.
Il s’agit de recueillir, pendant huit mois, leurs expériences, tout particulièrement les rapports qu’elles entretiennent avec leur environnement, leur sexualité et la société dans laquelle elles évoluent.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : le projet fera l’objet d’un documentaire et d’une exposition qui seront présentés dans des structures scolaires et sociales du département (écoles, centre social, associations…)

Actions médicale et éducative pourles femmes aveugles et malvoyantes (Cameroun)
Partenaire associatif : Grain d’espoir
Les publics concernés : personnes mal-voyantes au Cameroun, jeunes de Seine-Saint-Denis

L’association soutient un centre d’accueil pour mal-voyants à Yaoundé (Cameroun). Il s’agit donc d’approvisionner le centre en manuels de braille, canne d’aveugles, matériel médical basic.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : en Seine-Saint-Denis, l’association envisage des journées de rencontres entre jeunes malvoyants et jeunes voyants. Il est également prévu de développer un réseau d’amitiés et d’échange entre jeunes aveugles français et camerounais.

Réflexions, actions, réactions pour un monde meilleur
Partenaire associatif : D’Sid
Les publics concernés : élèves de primaire et de collège de Seine-Saint-Denis

L’association propose des animations dans les classes de Seine-Saint-Denis et les centres de loisirs. Ces animations concernent la sensibilisation au développement durable. Deux composantes du développement durable sont retenues sur ces animations : l’environnement et la société.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : suites aux animations, les enfants qui y auront participé seront sensibilisés à l’environnement et à la coopération. Ceci leur permettra de devenir des citoyens acteurs et responsables.

Femmes du monde en Seine-Saint-Denis
Partenaire associatif : Zanzibar
Les publics concernés : l’ensemble de la population séquano dionysienne et plus spécifiquement les femmes et les travailleurs sociaux travaillant avec des femmes victimes de violence.

Afin d’engager une réflexion de fond sur les violences faites aux femmes et surtout de donner la parole à ces dernières, l’association Zanzibar, en partenariat avec l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes, organise, en novembre prochain, un festival international de théâtre-forum sur ces thématiques. Ce festival, qui se déroulera sur une vingtaine de villes du département accueillera notamment des troupes maliennes et algériennes, ayant dans leurs contextes spécifiques, travaillé sur la question des violences conjugales.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet permettra de susciter la prise de parole autour des violences conjugales, de questionner ce phénomène d’un point de vue international, d’inciter et d’encourager la prise de position autour des violences faites aux femmes, de sensibiliser plus particulièrement les populations maliennes et algériennes, vivant en Seine-Saint-Denis et d’encourager les villes à se mobiliser contre les violences conjugales.

La commune en vert et l’eau au dispensaire
Partenaire associatif : Les amis de Viisoara
Les publics concernés : les habitants de la commune de Viisoara (Roumanie) et la population de Seine-Saint-Denis

Depuis plus de 15 ans, l’association travaille en lien étroit avec la commune de Viisoara en faveur d’une amélioration des conditions de vie de la population. Il s’agit aujourd’hui de créer un espace de verdure et de loisir, avec notamment des points d’eau et des sanitaires. L’adduction d’eau sera, par ailleurs, étendue au dispensaire de santé, situé à proximité du parc.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’association projette de mettre en place des soirées de contes roumains, dans différents lieux de Seine-Saint-Denis.

Exposition itinérante
Partenaire associatif : Sports sans frontières
Les publics concernés : Enfants de 8/12 ans des villes de Sevran, Aubervilliers

L’exposition itinérante, présentée dans un bus spécialement aménagé, est en réalité un outil d’éducation au développement et à la solidarité internationale. Les animateurs du bus proposent ainsi aux enfants une réflexion sur les droits de l’enfant, le respect, le fair-play, le sport et la solidarité internationale.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : cet outil pédagogique original va permettre de toucher de façon ludique et pertinente les enfants du département. D’autres villes sont par ailleurs susceptibles d’accueillir le bus (La Courneuve, Saint-Denis)

A la rencontre du Mali
Partenaire associatif : ACELSP
Les publics concernés : Quatre jeunes majeurs de Pantin

Ce groupe de jeunes part à la découverte du Mali et de ses habitants. En fonction de leur formation et de leurs centres d’intérêt, ils vont rencontrer des professionnels maliens de différents secteurs (artisans, personnel de santé, sportifs, animateurs…). Dans le même temps, ils présenteront leurs propres pratiques artistique, sportives, professionnelles.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : suite aux échanges sur place, l’association créera un site Internet permettant de diffuser largement les enseignements de leur séjour et pour servir d’outils-ressource associatif à disposition des autres jeunes sequano-dionysiens intéressés.

Le Sénégal en marche
Partenaire associatif : Altern’active
Les publics concernés : Des jeunes du département qui bénéficieront de la restitution

Une quinzaine de jeunes sequano-dionysiens, âgés de 15 à 18 ans, organise, en lien avec quinze jeunes sénégalais, une caravane à travers le Sénégal. Lors des cinq étapes, les groupes de marcheurs organisent des forums associatifs autour des projets portés par les associations locales (développement agricole, promotion de la femme, éducation, développement culturel…)
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’objectif de ce projet est de promouvoir et de valoriser l’action citoyenne. Au Sénégal, il s’agit de mettre en valeur des actions existantes mais méconnues en France, et plus singulièrement en Seine-Saint-Denis, il s’agit de rendre compte de ces initiatives et éventuellement d’impulser des actions de solidarité et de co-développement.

L’avenir en devenir (Algérie)
Partenaire associatif : Sabryn
Les publics concernés : l’ensemble des habitants de l’Ile-Saint-Denis

Ce projet, qui s’inscrit dans la durée, a pour objectif de créer et pérenniser des liens entre la ville de l’Ile-Saint-Denis et celle de Barbacha, en Algérie, dont est originaire une partie des habitants de l’Ile-Saint-Denis. Il s’agit donc d’initier des échanges, par des accueils réciproques et alternés, entre les citoyens autour d’animations culturelles et artistiques.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’association Sabryn espère contribuer ainsi à un rapprochement des citoyens des deux villes concernées.

Des ponts au-delà du mur
Partenaire associatif : U.G.E.P.
Les publics concernés : Une soixantaine d’étudiants.

Il s’agit d’un séjour d’échanges entre une soixante de jeunes européens et français étudiant en Seine-Saint-Denis et une cinquantaine de jeunes de Palestine et d’Israël. A travers des visites et des rencontres en Palestine et en Israël, des animations pédagogiques à destination des enfants réfugiés de Faraa et des ateliers d’échanges, les participants pourront apprendre la réalité de chacun et s’initier à la solidarité internationale.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : outre l’aspect particulièrement formateur de ce type d’échanges, notamment en terme de tolérance, de citoyenneté et de solidarité, les jeunes bénéficient d’une formation préalable à l’animation, par les Céméa. Forts de leur expérience, ils présenteront leur séjour à d’autres étudiants, permettant ainsi de pérenniser ce type d’échanges.

Jeux de la francophonie
Partenaire associatif : Parcours le monde
Les publics concernés : des classes de collèges de la Seine-Saint-Denis

Dans le cadre des jeux de la Francophonie ayant eu lieu au Niger en décembre 2005, une équipe d’encadrants de Parcours le monde a formé une classe de jeunes nigérians aux techniques du reportage-documentaire. Ce projet consiste à monter les images tournées par les élèves pour en faire un documentaire, utilisable comme outil d’éducation au développement et à la solidarité.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : le documentaire va être diffusé auprès des élèves de collèges de Seine-Saint-Denis. Ces derniers pourront ainsi appréhender la réalité du Niger, vue par de jeunes collégiens nigérians.

Enfance de l’Art
Partenaire associatif : La Llave
Les publics concernés
 : le réseau militant de l’association à Bagnolet et les enfants colombiens d’un quartier de Carthagène

Sept artistes franco-colombiens organisent des ateliers artistiques dans le cadre d’un programme socio-éducatif. Il s’agit, dans cette phase du projet, de renforcer les compétences des intervenants colombiens en terme de pédagogie, mais aussi de gestion administrative.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : les ateliers d’animation sont organisés sous une approche de culture de paix et de gestion non-violente des conflits. Un livret pédagogique sur cette approche est en cours de rédaction, avec les partenaires colombiens et sera diffusé auprès des animateurs et éducateurs de Seine-Saint-Denis.

Film sur les Peupliers à palabres
Partenaire associatif : La maison de l’arbre
Les publics concernés : les jeunes de Seine-Saint-Denis

Les peupliers à palabres sont des forums publics réservés au moins de trente ans leur permettant de s’exprimer sur le thème proposé, touchant aux questions de citoyenneté, d’intégration, de politique…
Le projet présenté consiste à recueillir la parole émergée lors de ces peupliers et de la restituer sous forme de documentaire, afin de créer un outil pédagogique en mesure d’amorcer des débats dans différentes structures d’accueil de jeunes.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : trois peupliers à palabres sont programmés en Seine-Saint-Denis (Montreuil, Epinay sur Seine, La Courneuve). La diffusion du documentaire permettra de démultiplier ce genre d’initiative.

Anthologie de la littérature Rrom
Partenaire associatif : Rromani baxt
Les publics concernés : Tout public

Ce projet est une promotion de la diversité linguistique et culturelle. Il s’agit de recueillir, traduire et diffuser un ensemble de textes issus de la littérature rrom. Agrémenté de notes de civilisation, l’ouvrage permettra ainsi, non seulement à la population rrom, mais aussi au grand public, de découvrir la richesse de cette culture.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’ouvrage fera apparaître les textes en langue originale, ainsi que la traduction en français. Il sera ainsi un outil original pour l’alphabétisation des populations rroms. Différents lieux de diffusion sont d’ores et déjà répertoriés en Seine-Saint-Denis (Pavillons-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Montreuil).

Pédagogie et développement : habiter une zone à risque
Partenaire associatif : Architecture et développement
Les publics concernés : Collégiens et lycéens de Seine-Saint-Denis

Dans le cadre de son partenariat avec l’Inde, l’association a été amenée, suite au Tsunami de 2004, à réfléchir, avec les enfants indiens, sur les causes et conséquences de la catastrophe par rapport à leur habitat. A partir de ce travail de réflexion, l’association propose de construire un outil pédagogique destiné aux professionnels de l’éducation au développement en Seine-Saint-Denis et en Inde.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : cet outil sera amené à circuler auprès des collégiens et lycéens du département, et pourra être programmé dans le cadre de Terre en Tête, au mois de septembre prochain.

Pavé neuf bouge contre le Sida
Partenaire associatif : Association des jeunes du Pavé neuf
Les publics concernés : huit jeunes de 17 à 20 ans de Noisy-le-Grand

Après deux années de participation à des actions de prévention Sida au collège Victor Hugo de Noisy-le-Grand, et après avoir suivi une formation complémentaire et plus approfondie, les jeunes vont animer, au Sénégal, des ateliers de préventions Sida, en partenariat avec de jeunes Sénégalais ayant suivi une formation similaire.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : à travers le partenariat avec les jeunes du Sénégal, ceux de Seine-Saint-Denis auront une nouvelle approche de l’épidémie du Sida, ils pourront enrichir mutuellement leurs connaissances et pratiques de prévention.

Exposition itinérante
Partenaire associatif : Dzugoo
Les publics concernés : jeunes de Seine-Saint-Denis et plus spécifiquement de Saint-Denis, Sevran et l’Ile-Saint-Denis

L’exposition met en scène des clichés au sténopé (appareil photo artisanal), réalisés par des jeunes maliens et mauritaniens lors d’ateliers dirigés par l’association en novembre 2005. L’exposition sera présentée en extérieur, permettant ainsi une diffusion au plus grand nombre.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet a pour objectif de sensibiliser les publics et notamment les collégiens, à la question des échanges Nord-sud, grâce à un support original d’éducation au développement.

Trait d’Union
Partenaire associatif : Union des Jeunes Vietnamiens de France
Les publics concernés : lycéens de Seine-Saint-Denis et du Vietnam

Il s’agit d’organiser des ateliers francophones à Hanoi, au cours desquels les lycéens réaliseront des reportages photos et écrits sur leur ville et ses mutations. Ce reportage sera diffusé, d’une part dans le journal associatif, mais également auprès des établissements du Blanc Mesnil et de Noisy-le-Grand.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : à travers les reportages, les scolaires concernés pourront découvrir une approche originale du Vietnam.

Vacances citoyennes
Partenaire associatif : Association de Solidarité Internationale des Femmes Africaines (SIFA)
Les publics concernés : huit jeunes de 18 à 25 ans de Noisy-le-Sec

Chantier de jeunes au Sénégal ayant pour objectif la réfection et l’aménagement d’un centre de groupements féminins, proposant des cours d’alphabétisation, de couture…à Pikine, en banlieue de Dakar.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : les jeunes, à travers ce chantier, vont vivre une expérience de découverte culturelle du Sénégal. Ils intégreront des valeurs de respect, de tolérance et d’ouverture au monde qui serviront leur vie de futurs adultes et de citoyens.

De l’Ilot à Bamako
Partenaire associatif : Génération des Nouvelles Technologies Multimédia
Les publics concernés : Tout public

L’association a couvert médiatiquement le Forum Social Mondial de Bamako, en janvier 2006. De nombreuses interviews des participants et entretiens avec la population locale ont ainsi été réalisés. Le projet actuel est de restituer ce travail par la réalisation d’un DVD, favorisant ainsi des moments d’échanges culturels en Seine-Saint-Denis.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : l’association a, par ailleurs, mis en place un site Internet, permettant à chacun de s’approprier les valeurs véhiculées par le mouvement altermondialiste.

Panorama des cinémas du Maroc
Partenaire associatif : Indigènes Films
Les publics concernés : tout le public cinéphile de Saint-Denis et du département.

Le festival des cinémas du Maroc ambitionne de faire découvrir non seulement la richesse et la modernité du cinéma marocain, mais également la culture marocaine de façon plus globale (artisanat, art culinaire, …). De nombreux débats et échanges sont organisés en marge des diffusions de films.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : le festival est, non seulement, un événement culturel, mais aussi une rencontre citoyenne qui donne la parole au secteur associatif marocain. Ainsi, les associations sont parties prenantes dans l’animation des festivités complémentaires aux diffusions de films (débats, salon de thé, animations artistiques…)

Chantier international d’Action Volontaire
Partenaire associatif : Solidarité Jeunesse
Les publics concernés : les habitants d’Aubervilliers, notamment les jeunes.

L’association organise, en juillet, un chantier international à Aubervilliers. Ainsi, un groupe d’une quinzaine de jeunes européens va travailler pendant trois semaines à la rénovation de la Villa Mais d’ici.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : les jeunes d’Aubervilliers sont vivement invités à se joindre au groupe du chantier, afin de participer à l’ensemble de leurs activités. Cette forme de rencontre interculturelle permet notamment aux jeunes français de s’affirmer et d’être reconnus comme tels face à leurs camarades européens. Ce projet permet ainsi une reconnaissance identitaire indispensable à la construction de soi pour les jeunes concernés.

Révolte sans paroles ?
Partenaire associatif : 64 Blanqui
Les publics concernés : Tout public, notamment les animateurs et jeunes des quartiers.

Participation de deux jeunes animateurs d’Aulnay-sous-Bois au Forum Social Européen d’Athènes. Ces jeunes, après avoir participé à des débats sur la citoyenneté des jeunes et la révolte des banlieues de novembre dernier, leurs origines, ce qu’elles ont pu traduire ou chercher à exprimer, feront part de leurs réflexions et des échanges du FSE à ce sujet, à leurs homologues et en direction de jeunes du département lors de soirées de restitution.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ces jeunes contribuent à la compréhension du mal-être de la jeunesse. Les échanges avec d’autres acteurs européens permettront de confronter les points de vue et les pratiques mais aussi de démystifier les banlieues françaises en particulier la Seine-Saint-Denis et, peut-être, de créer un réseau d’échanges traitant des problématiques urbaines et de la jeunesse en Europe.

Compilation « enfants-soldats d’ici ou d’ailleurs »
Partenaire associatif : Univerbal
Les publics concernés : tout public

Mobilisant son réseau d’artistes de divers horizons et origines, l’association va créer une compilation d’œuvres musicales, diffusées en Seine-Saint-Denis et au-delà, sur le thème des enfants-soldats. Les bénéfices des ventes seront directement reversés au Groupe de Recherches et d’Actions contre la Marginalisation de Kivu, qui lutte pour réinsérer des ex-enfants-soldats ou malades du Sida au Congo.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : outre le volet de solidarité et de soutien aux ex-enfants-soldats, l’association mène une action de sensibilisation et d’information du public sur la situation vécue par ces enfants, au Congo, mais aussi dans de nombreuses régions du monde.

Fauve
Partenaire associatif : Compagnie Ultima Chamada
Les publics concernés : l’ensemble de la population de Seine-Saint-Denis, plus directement de Saint-Ouen et Saint-Denis.

Il s’agit de réaliser et présenter une pièce de théâtre traitant des enjeux financiers, sanitaires et de pouvoirs qui régissent le monde médical et la recherche pharmaceutique.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet, outre l’aspect culturel et artistique qu’il développe, comporte également une dimension de sensibilisation citoyenne. La thématique de la santé est l’un des axes forts d’intervention de Via le monde et plus largement du Département, notamment à travers la défense de l’accès universel aux soins et de la santé comme bien commun de l’humanité.

Saint-Martin, le Rif et les tomates rouges
Partenaire associatif : PROTIS tomates
Les publics concernés : tout cinéphile de Seine-Saint-Denis, tout consommateur soucieux des droits de l’Homme.

Ce projet vise la réalisation, courant 2006, d’un film sur les conditions de productions de légumes de Provence. La plupart des cultivateurs de Saint-Martin sont des ouvriers Marocains venus du Rif sous contrats saisonniers (délivrés par l’Office des Migrations Internationales) et exploités, afin que les consommateurs français puissent consommer des tomates bon marché, même en hiver…
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet a le mérite de souligner le lien entre culture intensive, droits de l’Homme au travail et consommation. Il représente donc un bon outil de sensibilisation pour le débat sur un commerce plus juste, auquel concourre Via le monde. Avant d’être mis à disposition des utilisateurs du centre ressources, il sera présenté à la Biennale 2006, dans le cadre d’un atelier « Du producteur au consommateur ».

Venons en aide aux enfants de République Dominicaine
Partenaire associatif : Rues et Cités
Les publics concernés : six jeunes filles de Montreuil

Les six jeunes filles concernées par ce projet ont décidé de mener, en lien avec une ONG locale, une action de solidarité internationale en République Dominicaine. Durant 15 jours, elles vont organiser, avec des jeunes dominicaines, des ateliers de danse dont le but est d’aboutir à une chorégraphie commune et d’échanger sur leurs pratiques artistiques.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet relève d’un double objectif : ouvrir les jeunes à une autre culture et leur faire rencontrer d’autres jeunes dont la réalité est différente de la leur, mais aussi de valoriser l’initiative de ces jeunes filles en les aidant à devenir actrices de leur propre intégration.

Echange culturel et sportif Franco-malien
Partenaire associatif : Association Sportive et Culturelle de Montreuil Bel-Air (ASCMB)
Les publics concernés : treize jeunes de Montreuil, de 13 à 14 ans.

Dans le cadre d’un échange culturel entre jeunes montreuillois et maliens, l’association organise des rencontres sportives autour du football. Dans un même temps, les jeunes découvriront le mode de vie malien à travers des visites dans les écoles, les hôpitaux et des associations de quartiers, semblable à l’ASCMB.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet vise des objectifs pédagogiques pour les jeunes concernés, ils pourront mettre en œuvre des valeurs telles que l’amitié, la tolérance, le respect intergénérationnel et interculturel. Le sport constitue ainsi un support à l’éducation citoyenne des jeunes du quartier.

Voyage pour la solidarité et la découverte de la culture juive au Maroc
Partenaire associatif : Foyer Socio-Educatif du lycée professionnel « Moulin Fondu »
Les publics concernés : une classe de bac professionnel « Artisanat et métiers d’Art »

Ce projet se décline en deux axes : une action de solidarité et de co-développement par la mise en place d’une formation à la couture sur machine, destinée aux femmes d’un village marocain, avec mise en place d’un atelier de couture et une action à dominante culturelle et citoyenne par la découverte de la culture et de l’histoire judéo-musulmane marocaine.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : à travers ce projet, les élèves vont bénéficier d’une expérience à l’international qui leur permettra de découvrir concrètement un lieu d’activités professionnelles en artisanat. Par ailleurs, ce projet inclut des objectifs plus globaux d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité.
Une exposition de photos sera installée dans la salle Gérard Philippe de la Ville et dans le lycée même.

Regards croisés : Bamako/Paris en photos
Partenaire associatif : Mon Mali à nous
Les publics concernés : les jeunes maliens de Bamako et les jeunes sequano-dionysiens d’origine malienne.

Il s’agit d’un projet photographique autour de la jeunesse de France et du Mali. Deux jeunes photographes, un Français, et une Malienne, vont suivre et interroger des jeunes de chacun de ces deux pays sur leur vision du monde et leurs perspectives de vie, en faisant un aller-retour entre les deux pays.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet va permettre d’appréhender la jeune génération (15/25 ans) originaire du Mali qui vit en Seine-Saint-Denis, ainsi que les jeunes maliens. L’objectif est alors de déstigmatiser et démystifier cette jeunesse trop souvent perçue de façon négative.
Une exposition sera l’aboutissement logique de ce travail, à la mairie de Montreuil, durant le festival Africolor, à la faculté de Saint-Denis, au festival de Bamako et au Centre Culturel Français de Bamako.

Echanges éthiques avec la Bolivie
Partenaire associatif : Mouvance latine
Les publics concernés : des habitants de Saint-Ouen et plus largement, de la Seine-Saint-Denis

Ce projet décline différentes actions : un projet d’échange avec une communauté de Chiquitania, une étude de développement de voyages éthiques et culturels pour emmener des sequano-dionysiens découvrir une région méconnue et fascinante, dans le cadre d’un festival de théâtre et de musique, tout en participant à l’action de Mouvance Latine dans le pays. La réalisation d’accords sur la durée pour la production, puis l’importation à Saint-Ouen d’artisanat (poterie, tissage, sculpture) et de denrées typiques de Bolivie, relevant du commerce équitable. Enfin, l’installation durable d’une aide accompagnée pour une école d’El Alto (La Paz), en organisant un jumelage avec une école de Saint Ouen.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet vise à faire découvrir, au travers d’échanges à la fois éthiques, solidaires et culturels, la Bolivie et l’Amérique andine, aux audoniens et plus largement aux sequano-dionysiens. Ces derniers rendront compte de leur expérience à leur retour autour d’un « café littéraire », organisé avec Folie d’Encre.

Voyage Terre à Tiznit (Maroc)
Partenaire associatif : Association pour l’Insertion des Jeunes (APIJ)
Les publics concernés : douze jeunes de Seine-Saint-Denis.

Les jeunes vont participer à un chantier-école dans le cadre de leur parcours d’insertion professionnelle, à Tiznit (Maroc), dont l’objectif est, d’une part, de réhabiliter les remparts de la ville qui accueilleront par la suite des échoppes d’artisans, et d’autre part, d’acquérir la maîtrise des techniques de construction traditionnelles.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : ce projet rentre dans le cadre d’un échange global entre des apprentis français et marocains qui apprennent mutuellement des techniques de construction, afin de les mettre en œuvre dans leurs pratiques professionnelles, notamment dans des perspectives d’éco-construction.

Raconte-moi un court
Partenaire associatif : O’Rigines
Les publics concernés : le public de Seine-Saint-Denis.

L’association O’rigines organise un festival de cinéma intitulé « Un bref tour du monde », présentant des productions internationales sur les réalités d’hommes et de femmes de différents pays. Parallèlement à la diffusion des films, des poètes participent au festival en déclamant leurs textes, écrits sur le même thème.
L’apport, construit par le Département avec les porteurs du projet : le festival est bien entendu ouvert à tous. Il permettra ainsi aux habitants de Seine-Saint-Denis de retrouver ou de découvrir des pays dont ils peuvent être originaires, dont ils ont entendu parler, qu’ils ont visités… Par ailleurs, tant au niveau des cinéastes que des poètes, certains des artistes présents sont habitants de Seine-Saint-Denis.