Responsabilité sociale et environnementale des entreprises et consommation responsable

La responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises (RSE) est un "concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire".

La RSE résulte de demandes de la société civile (associations écologiques et humanitaires) d’une meilleure prise en compte des impacts environnementaux et sociaux des activités des entreprises, qui est née, notamment, des problèmes d’environnement planétaire rencontrés depuis les années 1970.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les entreprises transnationales cherchent à acheter à des prix toujours plus bas, pour agrandir encore leurs marges bénéficiaires. On trouve des vêtements à prix cassés (deux jeans pour 15€, trois salades pour 1,50€). Comment font les géants de la grande distribution pour proposer des vêtements ou des produits alimentaires à si bas prix ? C’est simple, elles écrasent les producteurs. Ainsi, un ouvrier indonésien qui coud des chaussures de sport vendues plus de 100 € en Europe ou au Etats-Unis. Mais alors que la marque propriétaire verse 13 millions d’euros à l’équipe de football du Brésil pour les porter, cet ouvrier ne reçoit que 47 cents par heure, soit 3,76€ par jour ! (Source : collectif de l’éthique sur l’étiquette).
Le commerce équitable est une alternative permettant aux "petits" producteurs au sud comme au nord de vivre décemment de leur travail grâce à un prix garanti, un préfinancement du fruit de leur travail et un engagement dans la durée.
Si la vigilence s’impose aux citoyens, la mise en place de systèmes commerciaux respectant les droits humains et l’environnement est aussi, et avant tout, un acte politique qui doit engager nos Etats.

POUR ALLER PLUS LOIN

Pistes d’action :

Des ONG interpellent régulièrement les dirigeants politiques sur les règles du commerce international. Elles lancent des campagnes pour le respect des droits humains au travail

Quelques sites Internet :

http://www.orse.org/

Site de l’observatoire de la responsabilité sociale des entreprises

http://www.ethique-sur-etiquette.org/

Le collectif regroupe une vingtaine de structures (associations, syndicats, collectivités locales, des consommateurs) pour agir en faveur du respect des droits humains au travail dans le monde et de la reconnaissance du droit à l’information des consommateurs sur la qualité sociale de leurs achats.

www.commerceequitable.org

Site de la plate-forme du commerce équitable

www.minga.net

Association qui œuvre pour le développement économique du commerce équitable. Travaille en lien avec Andines

Des ressources à Via le monde :

Des articles

Quand le marketing lave plus vert / JACQUIAU (CHRISTIAN)
In : POLITIS HS, Mai 2010 .- P. 18-21
Les multinationales et les chaînes de grande distribution récupèrent à leur profit les thématiques du commerce équitable, de l’agriculture biologique et du développement durable, en les vidant de leur sens.

ONG et entreprises : l’âge de raison
In : ALTERNATIVES INTERNATIONALES, n°39, juin 2008 .- P. 67-79
Après s’être longtemps ignorées, ONG et entreprises nouent depuis une dizaine d’années des partenariats. LEs défenseurs de l’environnement et des droits humains veulent limiter les conséquences néfastes de leurs activités. Mais à quel prix et avec quel résultat ?

Les enjeux du commerce équitable / POUCHAIN (DELPHINE), KNOL (MATTHIAS)
In : PROBLEMES ECONOMIQUES, n° 2927, 14 juillet 2004 .- P. 40-45 COMMERCE EQUITABLE
. Un commerce traditionnel inéquitable ?. Apparition et principes. Justifications économiques. Le commerce équitable aujourd’hui. Stabilité des cours et sécurité. Une hétérogénéité pratique et théorique

La simplicité volontaire
In : ECOLOGISTE (L’), n° 25, avril 2008 .- P. 19-48
A lire particulièrement : . De quoi avons-nous besoin ? (par Terry Goldsmith). Qu’est-ce que la simplicité volontaire ? (par Monique Côté et Pascal Grenier). Le problème, c’est la technologie (par l’association Pièces et main d’oeuvre) . Travailler moins pour vivre mieux (par Laura Sevier) . Vivre simplement à la campagne (par Bernard Farinelli)

Des ouvrages


Le rôle sociétal des entreprises : une responsabilité partagée ? / POSTIAUX (JEAN-MARIE), GALAND (PAUL)
Bruylant, 2010 .- 110 p.
Essai visant notamment à dégager les attentes de la société envers l’entreprise en matière de responsabilité sociale et la façon dont cette dernière peut y répondre sans délaisser ses clients et actionnaires. Il tente de trouver des réponses à travers les expériences de l’entreprise, des acteurs du monde économique et associatif, des citoyens, pour proposer des pistes de gestion plus efficientes.


Consommer autrement, la réforme écologique des modes de vie / DOBRE (MICHELLE), JUAN (SALVADOR)
L’Harmattan, 2009 .- 320 p
Nous commençons tout juste à prendre conscience de l’importance de la contribution des modes de vie à la crise écologique. Ainsi," la taxe carbone" est-elle un instrument de fiscalité écologique aujourd’hui en débat. Ce type d’instruments concerne chacun de nous, car il entend traiter la crise écologique en s’attaquant à la consommation, pilier central de notre mode de développement économique actuel. Cet ouvrage porte sur les différents aspects socio-environnementaux de la consommation et des modes de vie.


Quel commerce équitable pour demain ? Pour une nouvelle gouvernance des échanges / GENDRON (CORINNE), PALMA TORRES (ARTURO), BISAILLON (VERONIQUE)
Charles Leopold Mayer, 2009 .- 269 p.
Qu’est-ce que le commerce équitable aujourd’hui ? Qui en sont les principaux acteurs ? Quel est son avenir ? Autant de questions auxquelles ce livre se propose de répondre à travers sept expériences sur le terrain dans différentes régions du monde.


Les dessous de l’or blanc : la face cachée de nos vêtements / SABATIER-MACCAGNO (KARINE), HAMON (LOIC)
ELKA, 2006 .- 58 p.
Récit d’aventure écrit sous la forme d’un carnet de voyage où fiction et documentaire se mêlent astucieusement, ce livre invite à découvrir les dessous du monde de l’industrie textile. Travail des enfants, exploitation de millions de personnes, destruction de l’environnement, mais aussi commerce équitable et agriculture biologique, le lecteur marche dans les traces du jeune Timéo, parti mener l’enquête. A partir de 9 ans.

Des DVD


Nous produisons, qui paye ? / EKELUND (LOTTA)
2003 .-25 minutes
Ce documentaire montre comment et pourquoi des entreprises occidentales font produire leurs vêtements et chaussures dans les pays du Sud. Les conditions de travail sont précaires : bas salaires, heures supplémentaires obligatoires, problèmes sanitaires, travail des enfants, pollution des eaux et des sols.
La réalisatrice fait visiter les usines et les faubourgs de Tirupur en Inde où les points de vue des fournisseurs, des travailleurs, des ONG et des paysans se font entendre tour à tour. Pour comprendre si les entreprises occidentales assument leurs responsabilités, la parole est donnée aux cadres de H&M ainsi qu’à quelques autres grandes marques du prêt-à-porter en Suède.


L’équitable / BENSADOUN (SOPHIE) IO production, 2005 .- 52 minutes
Depuis son apparition en France, il y a 30 ans, le commerce équitable évolue d`une approche Nord / Sud à une pratique plus universelle, en lien aujourd’hui avec l`économie solidaire. Ce film est l’occasion de présenter différents acteurs se revendiquant d`un commerce équitable comme Artisans du monde, Altereco, Max Havelaar, Ethiquable, Andines, ou Minga.
Localisation : DVD/14


L’assiette sale / PININGRE (DENYS)
Galopins films, 2007 .- 80 minutes
Chaque année, le département des Bouches-du-Rhône accueille 5000 ouvriers agricoles saisonniers étrangers. Sans eux, l’agriculture dans ce département n’existerait pas. Les conditions de travail, de logement et les salaires qui leur sont imposés sont dans de très nombreux cas indignes.Il suffit de rappeler qu’aucun droit à l’ancienneté ne leur est accordé, quand certains viennent en France depuis 30 ans, que leur couverture sociale s’arrête à nos frontières alors que certains traitements chimiques dans les plantations provoquent des maladies « à retardement », cancers ou Parkinson... et la liste est encore longue.Le film décrit cette situation et remonte les mécanismes qui l’engendrent. Au passage, il fustige l’agriculture intensive, ses excès et les dangers qu’elle suscite, pour aboutir à la description des méthodes de la grande distribution. La quasi-totalité du marché des fruits et légumes est concentrée entre les mains de six centrales d’achat, qui disposent ainsi de tous les moyens de pression sur les producteurs français et étrangers pour obtenir des prix toujours plus bas, et permettent des marges toujours plus élevées.

Des expositions

Du Nord au Sud ... au Nord / COLLECTIF DE L’ETHIQUE SUR L’ETIQUETTE
2009
6 panneaux 80 x 60 : . Du Nord au Sud ... au Nord. Dans l’enfer des ateliers de misère. Et pourtant ..., des droits existent. Une responsabilité pour les entreprises. Droit de savoir pour mieux choisir. Rejoignez-nous !

Le commerce équitable / VALMY
2005
12 panneaux 80x60 équipés + deux fiches introductives

Autres échanges, autre monde pour un commerce équitable / ARTISANS DU MONDE 2005
8 panneaux 80x60 BIB